Le loyer de votre hôtel

La méthode hôtelière

Les principes régissant la fixation du loyer des hôtels

En application de l’article R. 145-10 du Code de Commerce, le loyer du bail renouvelé de locaux hôteliers construits en vue d’une seule utilisation (locaux dits « monovalents ») échappe à la règle du plafonnement : le loyer des hôtels est donc fixé selon les usages observés dans la branche d’activité considérée, c’est-à-dire selon la méthode hôtelière, laquelle conduit à retenir un pourcentage variant selon la catégorie de l’hôtel concerné, qui est appliqué à la recette théorique annuelle affectée d’un coefficient d’occupation et d’un certain nombre d’abattements.

C’est cette méthode qui est ici utilisée pour vous donner une estimation du loyer du bail renouvelé de votre hôtel.

Nouvelles conditions d’exploitation des hôtels de tourisme

Toutefois, cette méthode vieille de 50 ans a été rénovée en 2016 pour tenir compte des nouvelles conditions d’exploitation des hôtels de tourisme dues à l’émergence des agences en ligne telles Booking, Expedia ou d’autres.

Les modalités de détermination du loyer des hôtels sont désormais regroupés sous le nom de nouvelle méthode hôtelière.

Calculez le loyer du bail renouvelé de votre hôtel

Calcul de la recette théorique annuelle

Quelle est la recette théorique journalière de l’établissement ? La recette théorique journalière correspond à la recette TTC de la totalité des chambres.

Recette théorique TTC journalière
Quel est le montant de la taxe de séjour réglée par le locataire lors de l’année précédant l’expiration du bail ?

Abattement pour segmentation de la clientèle

Pour tenir compte des nouvelles pratiques de commercialisation des chambres conduisant l’exploitant hôtelier à consentir des réduction importantes (remises pour groupe ou Tours opérators, réservation de dernière minute par internet de type « last minute.com », centrales de réservation, agence de tourisme), la pratique expertale et les tribunaux retiennent un abattement dit "de segmentation de clientèle" variable en fonction de l’importance des remises consenties.

L’hôtelier consent-il des remises ?

Détermination du coefficient de fréquentation

Il s’agit ici de retenir dans la mesure du possible le coefficient effectif de fréquentation de l’hôtel : toutefois, le bailleur n’étant pas « l’associé » du locataire, si la faible fréquentation de l’hôtel résulte d’une mauvaise exploitation, l’on doit s’attacher à retenir un coefficient théorique d’occupation en considération des caractéristiques de l’hôtel (catégories, situation géographique)

Quelle est selon vous le coefficient de fréquentation de l'hôtel ?

Détermination du Taux de recettes

Selon la classification de l’hôtel, la méthode hôtelière conduit à retenir un pourcentage sur recette variable de 11 à 25 %.

Quelle est la classification de l’Hôtel :

Abattements pour charges exorbitantes du droit commun ou à raison de travaux réalisés par le locataire.

Le locataire supporte-t-il le coût de l’impôt foncier de l’immeuble ?
Le locataire supporte-t-il l’assurance de l’immeuble ?

Notre estimation

Recette théorique annuelle TTC : euros
Recette théorique annuelle HT : euros

Recette théorique annuelle hors taxes nette : euros

La recette théorique annuelle hors taxes après abattement pour segmentation de la clientèle résultant de la pratique de remises sur le prix des chambres affichés est de euros
Le prix du loyer du bail renouvelé avant abattement pour charges exorbitantes du droit commun peut être estimé dans une fourchette de l’ordre de : Fourchette basse : 0.00 euros
Fourchette haute : 0.00 euros
Estimation de la fourchette du prix du loyer du bail renouvelé après abattement:
Fourchette basse : 0.00 euros
Fourchette haute : 0.00 euros

Les informations et estimations mises à disposition sur le site sont fournies à titre indicatif. Elles ne doivent être considérées que comme un outil d’approche et ne sauraient remplacer une analyse et une étude approfondie, faite par un professionnel du droit, de la situation locative des utilisateurs à partir de données juridiques, économiques et comptables propres à chacun d’eux. En conséquence, l’utilisateur reconnaît utiliser ces informations sous sa responsabilité exclusive, l’éditeur du site ne garantissant ni l’exactitude, ni la mise à jour des informations diffusées sur le site.